ŒSTETIK

Œstetik                                                                                    buy

ŒSTETIK – Coïncidence

Alvin Schwaar – piano, composition
Basile Rosselet – tenor saxophone, composition
Virgile Rosselet – double bass
Noé Franklé – drums

Recorded by Grégoire Pasquier at Studio La Fonderie
Mixed by Virgile Rosselet
stem-mixing by Daniel Dettwiler
Stem-mixing and mastering at Idee und Klang Studio
Mastered by Daniel Dettwiler and Virgile Rosselet
Artwork by Basile Rosselet

 

Photo avec logo

« Œstetik » est un projet formé de quatre jeunes musiciens originaires de Romandie. Tous actifs sur la scène musicale Suisse dans divers projets, ils se sont rencontrés et réunis à Bâle pour former ce nouveau quartet de Jazz contemporain dans lequel l’improvisation leur permet de créer un langage commun.

Dès la fin de l’année 2016, ils se retrouvent régulièrement avec un enthousiasme grandissant pour partager de longues sessions durant lesquelles ils alternent entre jeu de standards et de compositions instantanées. S’apercevant du potentiel d’un nouveau projet, c’est à partir de février 2017 que Basile Rosselet et Alvin Schwaar commencent à composer spécifiquement pour ce quartet, dans la perspective d’avoir un matériel commun pour nourrir leurs improvisations.

Fort de cette nouvelle « grammaire musicale », acquise au gré du travail d’improvisation collective, « Œstetik » désire désormais poser des fondations solides, grâce à un travail de composition plus abouti. Les membres du groupe cherchent ensemble une ligne musicale commune et puisent dans leur mode de travail une richesse et une source d’inspiration infinie. Confronter deux styles de composition, deux personnalités, deux parcours de vie constitue un défi enrichissant et non pas un obstacle pour les musiciens. Ils restent toutefois sans cesse vigilants de conserver une direction claire et cohérente. Les deux compositeurs ont en commun d’être attirés par l’ambiguïté entre les parties écrites et non écrites. Ils trouvent leurs influences tant dans la musique classique du XXème s. que dans le free jazz des années soixante, de Steve Reich à Andrew Hill, de Bartòk à Tony Malaby.